Pas de Finales de Coupes du monde à Göteborg

Après l’annulation des Finales de Coupes du monde 2020 de jumping et de dressage, la FEI doit à nouveau renoncer à l’événement prévu à Göteborg cette année. En cause : l’épidémie de rhinopneumonie équine et la prolongation de l’arrêt des concours jusque mi-avril.

La piste de Göteborg devait accueillir les Finales de Coupes du monde cette année (© Johan Lilja)

Tout était prévu pour que Göteborg puisse accueillir les Finales des Coupes du monde 2021 de dressage et de jumping. Malgré l’annulation de la plupart des manches qualificatives du circuit, la FEI avait notamment mis en place un nouveau système d’accès au concours.

La Fédération n’avait par contre pas imaginé qu’après le Covid-19 en 2020, un virus équin forcerait une nouvelle fois l’annulation des Finales. L’épidémie de rhinopneumonie qui touche l’Europe depuis plusieurs semaines a en effet poussé la FEI à mettre fin à toutes les compétitions internationales d’abord jusque fin mars, puis jusqu’au 11 avril.

Par conséquent, les épreuves qui étaient prévues à Göteborg entre le 31 mars et le 4 avril ne pourront pas être maintenues. « Le prolongement du confinement est difficile pour tout le monde, et la perte des Finales de Coupe du monde pour une deuxième année est particulièrement dévastatrice, surtout pour les athlètes qualifiés et notre loyal partenaire titre, Longines« , a déclaré dans un communiqué Sabrina Ibanez, Secrétaire générale de la FEI.

Cette mesure a été prise sur base d’une analyse de risque détaillée menée par l’épidémiologiste Richard Newton et le département vétérinaire de la FEI. La FEI espère qu’elle permettra un retour sûr à la compétition le plus rapidement possible, notamment pour laisser le temps aux athlètes et chevaux de se qualifier et se préparer pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Marie-Eve Rebts

Co-fondatrice de Cheval-in, Marie-Eve est cavalière depuis plus de vingt ans, et journaliste équestre depuis une dizaine d'années. Elle pratique le dressage mais adore le monde équestre dans sa globalité, et s'est même essayée avec joie à de nombreuses disciplines comme l'équitation américaine, le TREC ou le horse-ball !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.